CNRS HEBDO

À l'affiche

CNRS Le journal de juin est paru avec un dossier spécial consacré à la crise sanitaire du COVID-19.

À la une

Sophie Brouard, Daniel Hissel, Arnaud Landragin et Franck Molina sont les lauréats 2020 de la médaille de l'innovation du CNRS

Créée en 2011, la médaille de l'innovation du CNRS reconnaît des personnalités dont les recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes sur le plan technologique, économique, thérapeutique et social.

Coronavirus COVID-19 haut de page

Consignes, conseils et informations scientifiques

L’intranet du CNRS met à la disposition de tous les personnels qui travaillent dans une unité dont le CNRS est tutelle, quel que soit leur employeur, des informations actualisées liées au coronavirus.

Les conséquences de l’infection sur les globules blancs

Une équipe de recherche présente la première étude qui caractérise les conséquences de l'infection COVID-19 sur les globules blancs.

Comment les médecins généralistes ont-ils exercé leur activité pendant le confinement ?

Les résultats de cette enquête exceptionnelle, dont Bruno Ventelou, chercheur CNRS au laboratoire Aix-Marseille sciences économiques, est co-auteur, sont publiés.

Une étude internationale sur les comportements face à la crise

L'étude iCARE rentre dans sa troisième phase et propose une nouvelle enquête pour approfondir les connaissances sur les attitudes, les croyances et les comportements des personnes face au COVID-19.

" La parole à la science "

" Comment relancer l’économie en France ? ", découvrez le dernier podcast de la série.

Vie institutionnelle haut de page

Campagne 2020 d'avancement au grade des chargés de recherche

Les chargés de recherche (CR) qui remplissent les conditions requises pour se porter candidat à un avancement au choix au grade de CRHC, DR1, ou DRCE (1 ou 2) peuvent candidater jusqu'au 2 septembre 2020.

Évaluation des chercheuses et chercheurs 2020

Les rapports d'activité et les listes de productions scientifiques des chercheuses et chercheurs sont à déposer dans l'application e-valuation du 24 juin au 2 septembre 2020.

Le CNRS, 14e entreprise préférée des jeunes ingénieurs

Selon le classement réalisé par l’institut de sondage international Universum, les étudiants ingénieurs et en technologies de l’information classent le CNRS au 14e rang sur les 100 employeurs examinés.

La lettre du CAES

Arts et culture, événements, vacances, sports et loisirs ... retrouvez les dernières actualités du Comité d’Action et d’Entraide Sociales.

Bulletin officiel du CNRS

Le dernier numéro du CNRS est paru.

Europe et international haut de page

Des scientifiques européens en faveur de la création d’une fondation privée

Soixante-seize scientifiques européens ont signé un texte dans la revue Nature, demandant la création d’une fondation privée dédiée aux urgences sanitaires et écologiques, financée par des philanthropes à hauteur de vingt milliards d’euros.

Innovation et relations avec les entreprises haut de page

CNRS, la lettre innovation de juin

Les dernières actualités de la valorisation et de l’innovation au CNRS sont parues.

Lolah, un laboratoire pour les optiques lasers et hyperfréquences

Le CNRS, le CEA et Aix-Marseille Université ont inauguré, à l'Institut Fresnel, le laboratoire commun Lolah, spécialisé dans les matériaux et procédés pour les composants optiques lasers et hyperfréquences.

Vie scientifique haut de page

Le CNRS, lauréat de l'appel RA-Covid-19

Le projet SeparationsPietons du CNRS est l'un des projets lauréats de l’appel RA-Covid-19 de l’Agence nationale de la recherche (ANR), qui vise à soutenir des travaux de recherche à court terme en lien avec la pandémie.

Paolo Samorì, lauréat du prix binational franco-britannique de la Royal society of chemistry

Directeur de l’Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (ISIS), Paolo Samorì a reçu le prix binational franco-britannique de la Royal society of chemistry pour ses travaux en recherche internationale sur les matériaux 2D et chimie supramoléculaire.

Appels d'offres haut de page

EMERGENCE@INC 2021

L’Institut de chimie réaffirme son soutien en faveur des jeunes chercheurs en renouvelant pour la quatrième année son appel à projet Emergence@INC.
Date limite des candidatures le 6 juillet 2020.

Environnement et santé

L’Académie nationale de Pharmacie et la MGEN lancent conjointement deux appels à projets pour les prix " Promotion de la santé environnementale " et " Recherche et innovation en santé environnementale ".
Date limite des candidatures le 1er septembre 2020.

Science & impact

L’Ambassade de France en Indonésie déploie le programme " Science et Impact " pour renforcer la coopération en sciences et technologies entre les deux pays.
Date limite des candidatures le 1er septembre 2020.

En Ile de France

Actualités scientifiques haut de page

Arrêts cardiaques en dehors de l’hôpital pendant le pic de l’épidémie covid-19 : des travaux mettent en évidence l’embolie pulmonaire comme déterminant principal

Des investigateurs français de l’Institut médico-légal de Paris, du service de radiologie de l’hôpital Sainte-Anne/GHU Paris, du département d’anesthésie-réanimation des hôpitaux de l’AP-HP Saint-Louis et Lariboisière, d’Université de Paris, de l’Inserm et du CNRS ont fait l’hypothèse que les arrêts cardiaques en dehors de l'hôpital pendant le pic de la pandémie de COVID-19 pourraient être en partie dus à des embolies pulmonaires massives.

Détecter l’état électronique d’un atome en mesurant sa masse

L’équivalence entre masse et énergie est bien connue par la célèbre relation d’Einstein E = mc2. En associant les mesures de masse les plus précises et les calculs quantiques et relativistes d’énergies de liaison électroniques les plus récents, des physiciennes et des physiciens ont pour la première fois identifié un état électronique excité en mesurant la différence entre la masse de l’atome excité et la masse de l’atome dans son état fondamental pour un atome de rhénium chargé 29 fois. Ces travaux ont été menés par des physiciennes et des physiciens de l’Institut Max Planck, de l’Université de Heidelberg et par un physicien du Laboratoire Kastler Brossel (LKB, CNRS/Sorbonne Université/ENS/Collège de France).

Faire face aux canicules à Paris sans climatisation ?

Les canicules, qui vont devenir de plus en plus fréquentes et intenses, constituent une menace pour le bien-être et la santé des personnes. Pourra-t-on s'y adapter sans recourir massivement à la climatisation, qui par son importante consommation d'énergie peut mettre en péril nos efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre ?

Dans le cas de l'Île-de-France, cela sera difficile, selon une équipe interdisciplinaire de l’École des Ponts ParisTech, du CNRS, de Météo-France et du CSTB. Cependant, la végétalisation des villes, une meilleure isolation des bâtiments, la mise en place de toitures réfléchissantes, et un usage raisonné de la climatisation pourraient permettre de réduire presque de moitié la quantité d’énergie nécessaire à celle-ci, comme le montrent leurs résultats publiés le 2 juillet 2020 dans Environmental Research Letters.

L’imagerie ultrasonore pour résoudre le fonctionnement du cortex visuel

L’imagerie ultrasonore ultrarapide a récemment été proposée pour suivre l’activité cérébrale dans la profondeur du cerveau. Cette nouvelle technologie permettrait même de visualiser des structures fonctionnelles aussi fines - que les colonnes corticales du cortex visuel - d’une taille trop petite pour une détection plus traditionnelle par imagerie par résonnance magnétique (IRM). Telles sont les conclusions d’une étude dirigée par Serge Picaud, physiopathologiste à l’Institut de la vision (Sorbonne Université / Inserm / CNRS) et Mickael Tanter, physicien au laboratoire Physique pour la médecine (ESPCI Paris - PSL / Inserm / CNRS) et directeur de l’ART « Ultrasons biomédicaux ». Les répercussions de leurs travaux, parus le 8 juin 2020 dans la revue PNAS, s’étendent bien au-delà de la compréhension du système visuel.

Observation d’un excès d’événements dans l’expérience de recherche directe de matière noire XENON1T

Les scientifiques de la collaboration internationale XENON ont annoncé aujourd’hui que les données de XENON1T, l’expérience de matière noire la plus sensible au monde, montrent un excès surprenant d’événements. Les scientifiques ne prétendent pas avoir trouvé de matière noire. Au lieu de cela, ils disent avoir observé un taux d’événements imprévu, dont la source n’est pas encore entièrement comprise. La signature de l’excès est similaire à ce qui pourrait résulter d’une petite quantité résiduelle de tritium, mais pourrait également être le signe de quelque chose de plus excitant - comme l’existence d’une nouvelle particule élémentaire connue comme l’axion solaire ou l’indication de propriétés encore inconnues des neutrinos.

Projet « Migrations chinoises de France face au Covid-19 : Émergence de nouvelles formes de solidarité en temps de crise »

Le projet de recherche MigraChiCovid du Cermes3 - Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société, lauréat de l'ANR Flash Covid-19, vise à analyser les représentations, perceptions, attitudes et comportements relatifs au Covid-19 à travers le prisme des migrations chinoises en France. 

Un questionnaire en ligne, qui s’adresse à toute personne issue des migrations chinoises (incluant celles originaires de l’Asie du Sud-est et d’autres zones géographiques) vivant en France, vient d'être lancé.

Refroidir le mouvement d’un diamant en lévitation grâce à son magnétisme

Observer le régime quantique d’un oscillateur mécanique macroscopique, c’est depuis une dizaine d’années l’objectif des physiciens qui étudient la frontière entre les mondes classiques et quantiques. Pour la première fois, des physiciens du Laboratoire de physique de l’ENS (LPENS, CNRS/ENS/Sorbonne Univ./Univ. de Paris) ont utilisé le magnétisme quantique d’un microdiamant en lévitation pour contrôler son mouvement et le refroidir.

À découvrir haut de page

[Covid-19] Projet CoCo : « La vie après le confinement : retour à la normale ou quête d’un nouveau cap ? »

La 4ème note de recherche du projet CoCo, porté par l'Observatoire Sociologique du Changement, s’intéresse aux conséquences de l’expérience du confinement sur les attitudes et les opinions. Le confinement a-t-il accéléré des tendances sous-jacentes ou a-t-il permis l’émergence de nouvelles orientations sociales et politiques ?

Le projet CoCo « Faire face au Covid-19. Distanciation sociale, cohésion et inégalité dans la France de 2020 », s'appuie sur le panel représentatif de la population française ELIPSS pour mener des recherches sur l'impact du Covid-19 dans notre vie quotidienne.

En accès libre

Science in Exile : Retour sur l'expérience de chercheurs en exil

Découvrez un film qui revient sur l'expérience de chercheurs en exil, réalisé dans le cadre du projet RESTRICA porté par Pascale Laborier de l'Institut des sciences sociales du politique (CNRS/Université Paris Nanterre/ENS Paris-Saclay) et le photographe Pierre-Jérôme Adjedj.

Cliquez ici pour modifier votre abonnement.
Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique automatisé destiné à la diffusion d'une lettre d'information.
Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à cnrs-hebdo@dr5.cnrs.fr

 

© CNRS
Directeur de la publication : Antoine Petit
Directrice de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditoriale nationale : Karine Wecker-Blanda
Coordination et rédaction : Samira Bouzaghou
Responsable éditorial régional : Philippe Cavelier
Rédacteur-en-chef régional : Alexandre Gyre

 

Correspondant technique : Roland Dirlewanger
Création graphique et intégration : Eric Furlan - Réalisation technique : Roland Dirlewanger, Frédéric Druilhet.